L’INTERET ARCHITECTURAL


Ce château s’inscrit dans la PRE-RENAISSANCE française.
Il est dans le sud-ouest un exceptionnel exemple de l’aboutissement du changement en profondeur opéré dans l’architecture française depuis le milieu du XVème siècle.
Est il une sorte de prototype dans l’architecture Querçynoise ? Sans doute !
Pourquoi ? Parce qu’il est un trait d’union novateur entre le Moyen-Age et la Renaissance.

 

 

Qu’elles en sont les marques ?

I - De superbes fenêtres à meneaux à double croisillons.

II - Une splendide porte d’entrée en noyer sculpté donnant l’illusion d’une perspective (composition d’inspiration italienne).

III - Majestueux escalier à vis entièrement décoré au revers des sous marches de motifs géométriques, cette conception est unique en France.

IV - La signalisation
de l'escalier par un pavillon dépassant des toitures (thème architectural majeur en France au XVIème siècle).

V - Habitabilité et grand confort du logis par la nouvelle organisation de son espace et l’abandon de règles et principes du Moyen-Age
.