LE CHATEAU ET SON HISTOIRE

1270 - 1469 1470 - 1630 1631 - 1792 1944 - à ce jour

Période Gothique (1270 - 1469)

Des 1064 plusieurs documents attestent de l'existence d'une famille de Cardaillac dans le Quercy. Bertrand I de Cardaillac, fondateur de la branche Cardaillac St Cirq, pourrait être l’édificateur du château gothique dont une partie subsiste aujourd’hui.
La première mention de la seigneurie de Cieurac apparaît sur un acte officiel passé en 1271. Assiégé et pris par les anglais durant la guerre de cent ans vers 1284, racheté par les consuls de Cahors en 1358 , le Château sera restitué aux Cardaillac.
De part leur alliance avec les Ducs de Bourgogne et le prince noir d'Angleterre contre le roi de France Louis XI, les Cardaillac verront en représailles et sur décision royale leur noble demeure démantelée.

 

Période Renaissance (1470 - 1630)

Raymond de Cardaillac, combaron de Cardaillac, baron de St Cirq, seigneur de Cieurac et son fils aîné Jacques construisent le corps de bâtiment principal. La puissance de la famille qui est à son apogée, se lit au travers de ses alliances fixées sur des culs-de-lampe sculptés en haut relief, comme de son somptueux escalier qui reste un exemple architectural majeur et non reproduit.
Le second étage disparaîtra sous Richelieu, Antoine-Hector de Cardaillac s'étant converti au calvinisme vers 1615.


 

La révolution (1631 - 1792)

En 1733, Jacques de Godaille baron de Cieurac (descendance par la lignée féminine) construit un corps de cuisine joignant la galerie au corps de logis gothique.
La révolution ponctuera le développement du château.
La chapelle gothique, la galerie, seront totalement détruites.
Le château est vendu aux enchères comme bien national.


 

La seconde guerre mondiale, la restauration (1944 à ce jour)

La division Das Reich cherchant des maquisards, mit le feu au château en 1944.
Gravement endommagé il restera à l’abandon jusqu’en 1974.
A compter de cette date et pendant 20 ans, sous le contrôle de l’architecte en chef des monuments historiques, le château sera restauré.
Depuis, ouvert au public il est en permanence embelli par son entretien et ses rénovations tel le four à pain récemment ouvert ou l’adjonction de deux fontaines dans le parc.